Action C3. Espace au corps

Slider

Espace au Corps

Parvenir à une meilleure connaissance des liens entre santé et environnement, de la nature de ces liens, ainsi que de leur intensité et variabilité dans l’espace géographique. Étudier le potentiel de l’espace, pris dans sa globalité, à agir sur les corps : de l’Espace au corps. Réfléchir sur les mesures, les données, les méthodes employées en santé.

Présentation

L’importance croissante donnée par les individus à leur santé, à leur environnement, à leur qualité de vie, la prise en compte de ces questions par des chercheurs au-delà du contexte médical, et l’intérêt manifeste des politiques et institutions à ces questions, nous amène à réunir au sein de l’UMR un groupe de chercheurs, qui sur la base des recherches portées dans l’UMR depuis 2005 sur cette thématique, ainsi que sur la base de l’état de l’art fait lors du précédent quadriennal (2012-2018) par le groupe ESSE (Espaces de Santé, Santé des Espaces) dans une revue de référence en Géographie de la Santé [DOI], propose un positionnement de recherche original qui place l’Espace dans ses multiples composantes (physique, humaine) au centre de ses interrogations, et notamment dans son potentiel à influer sur la santé des populations. En effet, si nous avons beaucoup travaillé en tant que géographes sur la répartition des phénomènes dans l’espace, que savons-nous au fond de l’espace en lui-même, et surtout de sa capacité à entrer dans notre corps [de l’espace au corps] ? Nous pouvons commencer à poser que l’espace est un ensemble de propriétés au sens philosophique et mathématique du terme qui le constituent, elles interagissent entre elles avec des temporalités différentes (le temps de la géographie physique n’est pas celui de la géographie humaine), et ce à de multiples échelles. C’est la combinaison simultanée de ces différentes propriétés, leurs arrangements, leur confrontation et leur impact sur la santé des populations qu’il nous parait intéressant d’étudier ici.

Coordinatrice :

S. Pérez

Contributeurs :

D. Bley, N. Vernazza-Licht, J. Ben Hassine, F. Decoupigny, P.-A. Mannoni, S. Pérez

Objectifs de l’action

L’espace est donc entendu ici dans ses multiples composantes (physique, environnementale, socio-économique, culturelle, espace de vie, voire espace de la vie), et dans leurs interactions, leurs variabilités. Mais, ce qui importe ce n’est pas seulement de savoir ce qui influe le plus sur la santé (socio-économie, mode de vie, ou bien l’environnement), ce qui compte c’est de savoir à quelle hauteur et pour CET espace d’étude chacun de ces déterminants interviennent, et comment ils interagissent les uns avec les autres pour dessiner des configurations spatiales et/ou contextuelles particulières, voire dans certains cas des situations plus ou moins pathogènes. L’espace est vu comme une combinaison de multiples facteurs synergétiques qui dans une certaine configuration (proportion, émergence, co-occurences) porte en lui des conditions favorables au développement d’une pathologie ou au maintien d’un bon état de santé. Il est donc ici question en filigrane du potentiel de l’espace à influer sur les corps…

De plus, nous vivons simultanément dans un continuum d’échelles, dans une multitude d’espaces avec lesquels nous sommes en résonance. Chacun d’eux peut potentiellement avoir un impact sur notre santé, depuis l’espace monde et le changement climatique, en passant par notre pays et l’organisation de son système de soins (beveridgien ou bismarkien), la ville où nous habitons et son taux de pollution, l’espace de notre profession, de nos déplacements, de notre maison, sans oublier l’espace de nos cellules et de leurs interactions qui intéresse plus particulièrement les médecins.

L’idée est donc ici de partir de l’espace et de l’analyser à travers le prisme de la Santé. Bien que travaillant préférentiellement dans le champ de la santé cette action de recherche est ouverte à toutes les personnes qui s’interrogent sur l’impact de l’espace dans ses multiples dimensions sur les populations, sur les questions de potentiel, ainsi que celles qui sont intéressées par des questions plutôt d’ordre méthodologiques.

Actions

Impliqués dans la lutte contre le COVID

  • Dépôt d’un dossier de recherche : ANR MoDeus Modélisation Espace Coronavirus (mai 2020)
  • Saisines Haut Conseil Santé Publique
  • Participation au programme de recherche international RFBR/CNRS

Ces diverses implications des membres de l’action dans la lutte contre le COVID, permettent une reconnaissance du laboratoire UMR ESPACE 7300 au niveau national.

Approfondir la connaissance des liens entre espace et santé

Publications / Productions

Articles

  • Pérez S., Vernazza-Licht N., Bley D., « Le virus en territoire entre perceptions et mesures, dossier thématique sur le covid-19 », Revue francophone sur la santé et les territoires (à paraître, octobre 2020)
  • Cremoni M., Brglez V., Pérez S., Decoupigny F., Zorzi K., Ilie M., Andreani M., Gérard A., Boyer-Suavet S., Ruetsch C., Benzaken S., Esnault V., Seitz-Polski B., « Th17-immune response in patients with Membranous Nephropathy and chronic exposure to fine particles » (2020, submitted in Frontiers in immunology)
  • Ben Hassine J., Pérez S., Candau J., Sompairac L. (Article en cours d’écriture dans Vol 9) – « Methods to assess the effects of sensory stimulations on wellness », JIMIS, https://jimis.episciences.org/page/vol-9
  • Le Tyrant M., Bley D., Leport C., Alfandari S., Guegan J.-F., « Low to medium-low risk perception for Dengue, Chikungunya and Zika outbreaks by infectious diseases physicians in France, Western Europe, BMC », Public Health, Biomed Central, 2019, 19 (1), pp. 1014
  • Roubelat S., Besancenot J.-P., Bley D., Thibaudon M., Charpin D., « Inventory of the recommendations for patients with pollen allergies and evaluation of their scientific relevance », International Archives of Allergy and Immunology (accepté, à paraitre 2020)
  • Bley D., « Qualité de vie et bien être, approches critiques », in Bien être au Nord et au Sud : explorations, contradictions, pouvoirs et pratiques, Tantchou Josiane éd. (accepté et à paraitre chez Academia)
  • Vernazza-Licht N., Bley D., « Introduction », in L’écologie humaine, carrefour des disciplines (à paraitre en ligne en 2020)
  • Vernazza-Licht N, « Les âges de l’enfant : réflexions sur l’usage des catégorisations », in Dispositif statistique de surveillance et de recherche sur la santé de l’enfant, Rapport HCSP, 2019, pp. 95-105
  • Bley D., Mbetoumou M., Noack Y., Robert S., Vernazza-Licht N., « Perception de la pollution de l’air par les habitants du Cameroun et de France : convergences et divergences », Environ Risque Sante 2019 ; 18 : 41-48. doi : 10.1684/ers.2018.1264
  • Le Tyrant M., Bley D, « La fabrique d’une vulnérabilité sociale : l’action publique locale face au moustique », in Vulnérabilités et territoires, Gaimard, Gateau, Ribere eds, Kairos, 2019, 105-122
  • Pérez S., Étude AIR-SANTE en Pays de Martigues : apports de l’Intelligence Artificielle aux questions de santé environnementale, Rapport de Recherche, V1 octobre 2018, V2 juin 2019, 255 pages
  • Ben Hassine J., Candau J., Pérez S., Sompairac L., « De la variabilité culturelle de la sensibilité aux espaces odorants », in Nouveaux territoires de l’expérience olfactive, Sous la direction de X. Bonnaud et V. Fraigneau, 18 p., Laboratoire GERPHAU (Groupe d’Études et de Recherches Philosophie, Architecture, Urbain), Infolio, Collection Archigraphy
  • Pérez S., Den Auwer C., Pourcher T., Russo S., Drouot C., Beccia M.-R., Creff G., Fiorelli F., Leriche A., Castagnola F., Josse D., Steichen P., F. Carle G., Glaichenhaus N., Michel H., Pottier N., Provitolo D., « Comparative analysis of the perception of nuclear risk among two populations (expert/non-expert) in France », Energy Reports, 2020, 6, pp.2288-2298. 10.1016/j.egyr.2020.08.015. Presentation of the article in video : https://vimeo.com/465124099
  • Pérez S., Maignant G., « De la complexité territoriale à la vulnérabilité environnementale, quelle réflexion pour la compréhension des liens environnements-santé ? Questionnement à partir de retour d’expériences », in Vulnérabilités et territoires, Gaimard, Gateau, Ribere eds, Kairos, 2019, 11 p.
  • Sicard P., Khaniabadi Y.O., Perez S. et al. « Effect of O3, PM10 and PM2.5 on cardiovascular and respiratory diseases in cities of France, Iran and Italy ». Environ Sci Pollut Res 26, 32645–32665 (2019). https://doi.org/10.1007/s11356-019-06445-8

Direction d’ouvrages, de numéros de revues

Conférences dans un colloque

  • Den Auwer C., Michel H., Creff G., Josse D., Castagnola F., Pérez S. et al., Énergie nucléaire, de la radiochimie à la perception publique. Journées de l’Innovation et de la Recherche pour l’Enseignement de la Chimie (JIREC), Mar 2018, Erquy, France
  • Den Auwer C., Michel H., Creff G., Beccia M.-R., Josse D., Provitolo D., Pérez S., Carle G., Pourcher T., Russo S., Steichen P., Une approche de la perception publique de l’énergie nucléaire, Journées d’Etude de la chimie sous rayonnement et de la radiochimie, Strasbourg, 27 Mai – 1er Juin 2018
  • Den Auwer C., Pérez S., Perception du risque nucléaire, une approche transdisciplinaire, Groupe de travail Environnement terrestre, CEA, 18 Juin 2019
  • Perez S., Promouvoir les mobilités actives pour agir sur la santé et l’environnement. Thé Santé, Juin 2018, Marseille, France
  • Perez S., Le potentiel pathogène d’un espace géographique. Séminaire Pluridisciplinaire : Potentiel, trajectoire équilibre : approches et enrichissements pluridisciplinaires, février 2018, Paris, Amphithéâtre Alan Turing Université Paris Diderot 7, France, https://cist.cnrs.fr/events/potentiel-trajectoire-equilibre/
  • Laperrière V., Modélisation mécaniste de zoonoses à transmission vectorielle sous contrainte climatique : vers une application à la tique Ixodes ricinus et la maladie de Lyme. Présentation au séminaire interne de l’équipe DDREAM de l’UMR VITROME, IHU Méditerranée Infection, Marseille, 10 avril 2018
  • Den Auwer C., Michel H., Creff G., Beccia M.-R., Josse D., Castagnola F., Provitolo D., Pérez S., Carle G., Pourcher T., Steichen P., Glaichenhaus N., Nuclear Risk, from Radioisotope (bio)chemistry to Public Perception, Journées de l’Académie 3, 30 Octobre 2018, CUM, Nice

Autres Publications : Poster / Vidéos

  • Pérez S., Ben Hassine J., La diffusion de la Covid-19 en Russie (du 1er cas au confinement), vidéos présentées au colloque « Risque épidémique et biologique REB CoVID-19 moyens de protection BC et E », de la Société Française de Médecine de catastrophe (SFMC), 3 octobre 2020, Faculté de Médecine de Nice.
  • Den Auwer C., Michel H., Creff G., Beccia M.-R., Josse D., Castagnola F., Provitolo D., Perez S., Carle G., Pourcher T., Steichen P., Nuclear Risk, from Radioisotope (bio)chemistry to Public Perception, 2nd International Conference hemical, Radiological, Biological, Nuclear, and Explosive (CBRNE), Lyon, 29 Mai – 1er Juin 2017.
  • Pérez S., Den Auwer C., Pourcher T., Russo S., Drouot C., Beccia M.-R., Creff G., Fiorelli F., Leriche A., Castagnola F., Josse D., Steichen P., F. Carle G., Glaichenhaus N., Michel H., Pottier N., Provitolo D., Comparative analysis of the perception of nuclear risk among two populations (expert/non-expert) in France, 3rd International Conference Chemical, Radiological, Biological, Nuclear, and Explosive (CBRNE) – Research & Innovation, Nantes, 20-23 Mai 2019.
  • Pérez S., Den Auwer C., Pourcher T., Russo S., Drouot C., Beccia M.-R., Creff G., Fiorelli F., Leriche A., Castagnola F., Josse D., Steichen P., F. Carle G., Glaichenhaus N., Michel H., Pottier N., Provitolo D., Comparative analysis of the perception of nuclear risk among two populations (expert/non-expert) in France, International Union of Pure and Applied Chemistry Conference (IUPAC), Paris, 5-12 Juillet 2019.

Autres Productions

    • Pérez S., co-organisatrice du Séminaire Pluridisciplinaire : Potentiel, Trajectoire Équilibre : approches et enrichissements pluridisciplinaires, 15 Février 2018, Université Paris Diderot 7, CIST, Axe Territoires et Santé
    • Vernazza N., membre du comité scientifique d’organisation d’une exposition sur le SIDA en préparation au MUCEM

Thèses

  • Daniel Bley, codirecteur de la thèse de Marion Le Tyrant
    Perceptions individuelles et mobilisations collectives autour du moustique Aedes albopictus dans le Sud de la France : anthropologie des politiques sanitaires de prévention
    soutenue à Aix-Marseille Université (décembre 2018).
  • Daniel Bley, président du jury de Cesarine Sambou (directeur Marc Eric Gruénais)
    Paludisme du retour. Une anthropologie du risque palustre chez les voyageurs migrants originaires d’afrique subsaharienne
    soutenue à l’Université de Bordeaux (novembre 2018)
  • Daniel Bley, membre du comité de suivi de thèse de Anna Friedler
    Exploring socioeconomic and cultural correlates of arbovirus infection through examination of the role of women within Latin American populations,
    Directeur Jocelyn Raude
  • Didier Josselin, co-directeur thèse d’informatique de Said Boularouk
    Système d’Information Géographique sonore et connecté pour l’aide à la mobilité des personnes aveugles et malvoyantes,
    soutenue à Avignon Université (décembre 2018)
  • Sandra Pérez, co-directrice avec Joel Candau de la thèse de Jamel Ben Hassine
    La spatialisation des odeurs
    soutenance prévue avant la fin de l’année 2020

Participation à des projets

  • Daniel Bley et Nicole Vernazza sont partenaires dans le projet EPLA-LAV – Etude sur les Pratiques et les Logiques d’Action en matière de Lutte Anti-Vectorielle (2017-2021), financé par l’ANSES, Responsable scientifique : Fleury-Bahi Ghozlane, Université de Nantes.
    Daniel Bley et Nicole Vernazza assurent l’un des 4 volets de ce programme de recherche (enquête qualitative sur les professionnels de santé).
  • Sandra Pérez participe au Projet H2020 BettAIR (en cours d’écriture, phase 1 passée)
  • Fabrice Decoupigny participe au Projet RFBR/CNRS COVID Multi-scale modelling and prediction of the spread of COVID-19 coronavirus infection
  • Sandra Pérez a déposé un projet ANR ModEus Modélisation Espace Coronavirus, mai 2020 (pas retenu)
  • Fabrice Decoupigny, Sandra Pérez participent au projet GEM (Glomérulonéphrite Extra-Membraneuse), CHU de Nice
  • Sandra Pérez participe au projet Métarisk, Federative Project Idex UCA JEDI Risque nucléaire, exposition radionucléides, approches métabolomiques
  • Sandra Pérez participe à IDEX NR2P2 (terminé)
  • Sandra Pérez participe à Etude Air-Santé, MAMP, Pays de Martigues (terminé)

Autres

  • en matière de valorisation, participation à plusieurs groupes de travail du Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP), Nicole Vernazza dans le cadre de la commission maladies infectieuses et maladies émergentes, Daniel Bley dans le cadre de la commission Risques liés à l’environnement.
  • Nicole Vernazza a notamment contribué à la rédaction du rapport sur la santé des enfants « Dispositif statistique de surveillance et de recherche sur la santé de l’enfant », Rapport HCSP, 2019, pp 95-105.
  • Daniel Bley a présidé en 2019 et 2020 deux groupes de travail sur la question des risques liés à l’exposition aux index UV qui ont donné lieu à deux avis publiés et il copilote actuellement (avec Francelyne Marano) un groupe de travail destiné à évaluer l’ensemble des plans nationaux santé-environnement.

Liste des projets de recherche