[2023] MarAlex / « Les bassins versants maralpins face au changement : tempête Alex, changement climatique et pressions anthropiques »

Porteur du projet :
Margot Chapuis

MarAlex [2023]

ContratAppel à projet IDEX JEDI / EUR ODYSEE
Co-contractantUniversité Côte d’Azur

Contrats de recherche financés

Les bassins versants maralpins face au changement : tempête Alex, changement climatique et pressions anthropiques

Programme de recherche porté par Margot Chapuis (Maître de conférences, Université Côte d’Azur, UMR 7300 ESPACE)

Objectifs du projet de recherche


Les cours d’eau maralpins sont peu connus, en partie du fait de leur caractère excentré. Les journées de la Commission Hydrosystèmes du CNFG propose pour cette session de juillet 2023 de (re)découvrir les spécificités des cours d’eau des Alpes-Maritimes/Mercantour, tant en termes de fonctionnement hydro-sédimentaire qu’en termes de gestion des bassins versants. Une excursions de la commission Hydrosystèmes du CNFG (Comité National Français de Géographie) est programmée.

L’événement du 02/10/2020 (tempête Alex) a mis en relief les caractéristiques des cours d’eau maralpins (crues éclair, transport sédimentaire intense) et a donné lieu à une « métamorphose fluviale », phénomène rarissime à l’échelle internationale (en France, le précédent avait eu lieu sur le Guil en 1957). Par ailleurs, cet événement exceptionnel a mis en exergue la nécessité de comprendre le fonctionnement particulier des cours d’eau montagnards en domaine méditerranéen, dans une perspective de développement de stratégies d’adaptation aux changements climatiques accessibles aux gestionnaires et aux usagers.

3 grandes thématiques sont abordées :

  • Spécificités hydroclimatiques des Alpes-Maritimes et conséquences des précipitations exceptionnelles du 02/10/2020 (tempête Alex)
  • Géomorphologie torrentielle et crues éclair dans un contexte de changement climatique
  • Enjeux de gestion et de restauration des rivières en tresses.

Il s’agit de proposer un état de la connaissance sur le territoire maralpin, dans un contexte de changements multiples qui s’emboîtent tant dans une dimension spatiale que temporelle : dynamiques de changements post-Alex, changement climatique, changement des pratiques et de vécus liés aux territoires impactés, à échelle ponctuelle (site d’étude), à l’échelle de la vallée, à l’échelle inter-valléenne.

A cela s’ajoute une demi-journée de conférences qui présentent les actions de l’Académie 3 « Espace, Environnement, Risques et Résilience » et l’IMREDD d’Université Côte d’Azur sur la gestion des risques.

Productions


Retour sur ces journées :
https://univ-cotedazur.fr/recherche-innovation/structures-de-recherche/academies-dexcellence/academie-3/diffusion-scientifique/matinee-maralex

Équipe scientifique

Porteur du projet


Margot CHAPUIS

Participants UMR ESPACE


Nicolas MARTIN
Matthieu VIGNAL
Pierre CARREGA
Cyriel ADNES
Dennis FOX
Lise DEVREUX
Didier JOSSELIN
Johnny DOUVINET
Pierre-Alain AYRAL
P.EAR
Mathilde PUCHE
Giovanni FUSCO
M.-V. TUBOG

Partenaires extérieurs


G. MELUN (OFB)
F. COMPAGNON (SMIAGE)
A. BARILLIER (EDF-CIH)
C. MARTINS et J.-R. GENIN (ONF-RTM 06)
F. LIEBAULT (Inrae Grenoble)
B. BELLETTI (H20’Lyon)

[2020-2016] RISQ’EAU / « Augmenter la résilience des territoires ALCOTRA face aux risques de crues éclairs et de pollutions des eaux »

Porteur du projet :
Dennis Fox

RISQ’EAU [2016-2020]

ContratFonds structurels européens (INTERREG ALCOTRA)
Co-contractantRégion Auvergne-Rhône-Alpes

Contrats de recherche financés

RISQ’EAU – Augmenter la résilience des territoires ALCOTRA face aux risques de crues éclairs et de pollutions des eaux

Programme de recherche porté par Dennis Fox (Université Côte d’Azur, UMR 7300 ESPACE)

Objectifs du projet


A la suite des inondations de 2015 sur le secteur de Cannes-Biot, la CACPL a obtenu le portage du projet Risq’Eau en partenariat avec d’autres communes françaises et italiennes dans le cadre d’un projet INTERREG ALCOTRA. L’objectif du projet était d’améliorer la gestion des crues et plus particulièrement les système de prévision et alerte.

Productions


Fox D.M., Brigode P., Guyot, R., (2019). Modeling the impacts of urbanization on runoff using the building footprint (1988-2014). International Land Use Symposium 2019, 4-6 December, 2019 (Poster).

Sites internet présentant le projet de recherche


https://www.risqeau.eu/index.php?id_lingua=2

Équipe scientifique

Porteur du projet


Dennis FOX

Participants UMR ESPACE


Nicolas MARTIN
Cyriel ADNES

Partenaires extérieurs


Agglomération Cannes Lérins (CACPL)
GEOAZUR
Syndicat Mixte Inondations, Aménagement et Gestion de l’Eau Maralpin (SMIAGE)
Comune di San Lorenzo al Mare
Comune di Vallecrosia
Comune di Imperia – Centro di Educazione Ambientale
CAVEM
SISA
UNIGE

 

[2017] LiDAR / « Étude de la morphodynamique du lit du fleuve Var dans sa partie aval à partir de levés LiDAR »

Porteur du projet :
Margot Chapuis

LiDAR [2017]

ContratCollectivités territoriales
Co-contractantSMIAGE

Contrats de recherche financés

Étude de la morphodynamique du lit du fleuve Var dans sa partie aval à partir de levés LiDAR

Programme de recherche porté par Margot Chapuis (Maître de conférences, Université Côte d’Azur, UMR 7300 ESPACE)

Objectifs du projet de recherche


Dans le cadre du retour d’expérience sur les opérations d’abaissement des seuils et des opérations d’entretien de la végétation sur le fleuve Var, le Syndicat Mixte pour les Inondations, l’Aménagement et la Gestion des Eaux (SMIAGE) MARALPIN, créé le 1er janvier 2017 par transfert des missions du Département des Alpes-Maritimes, souhaite approfondir sa compréhension de la morphodynamique du Var dans sa partie aval (depuis la confluence avec la Vésubie jusqu’à l’embouchure).

L’opération d’abaissement des seuils fait partie intégrante du SAGE Nappe et Basse vallée du Var[1], dans l’objectif de « redonner au Var son faciès méditerranéen, diminuer les risques d’inondation, restaurer le fonctionnement en tresse et les milieux ouverts favorables à la biodiversité, tout en réduisant les besoins d’entretien de la végétation et des ouvrages »[2].

Trois campagnes de relevés LiDAR ont déjà été réalisées (2009, 2011 et 2013). Une première analyse a déjà été effectuée par le Département des Alpes-Maritimes entre les relevés de 2011 et de 2013, et ce dernier souhaite approfondir l’analyse altimétrique, pour explorer les évolutions en termes de fonctionnalités du cours d’eau.

Ceci suppose d’atteindre les objectifs suivants :

  • identifier les pistes d’approfondissement possibles via une synthèse bibliographique et la constitution d’une base des données existantes ;
  • intégrer les résultats récents de la bibliographie pour adapter les traitements de données LiDAR au cas du Var (utilisation/développement de routines de traitement SIG) ;
  • éventuellement, développer des traitements de données LiDAR novateurs pour répondre aux besoins spécifiques en termes de compréhension des dynamiques morphosédimentaires du Var ;
  • identifier ou développer des indicateurs de fonctionnalité d’un cours d’eau méditerranéen ;

en tirer des propositions de suivi et des préconisations pour l’acquisition des futurs jeux de données LiDAR.

[1] PAGD du SAGE : http://www.gesteau.eaufrance.fr/sites/default/files/sage_bvv_pagd_0.pdf

[2] Restauration morphologique du fleuve Var – abaissement des seuils 9 et 10, communes de Carros et Castagniers. Dossier de candidature au Grand Prix National du génie écologique DEB/ASTEE, p. 2.

 

Productions


  • Publications

Chapuis, A. Ait Elabas, K. Souriguère, F. Compagnon, V. Mayen, B. Terrier, 2018. Quantification of the morphodynamics and ecological functionality of a Mediterranean river. River Flow 2018 – Ninth International Conference on Fluvial Hydraulics, Sep. 2018, Lyon-Villeurbanne, France. ⟨hal-02181626⟩

Margot Chapuis, Amine Ait Elabas, 2017. Étude de la morphodynamique du lit du fleuve Var dans sa partie aval à partir de levés LiDAR. Transport Solide et Morphodynamique des Rivières, Nov. 2017, Villeurbanne, France. ⟨hal-02959662⟩

A. Ait Elabas, 2017. Étude de la morphodynamique du lit du fleuve du Var à partir de levés LiDAR. Rapport de stage de M2, Université Lumière Lyon 2, 71 p.

Équipe scientifique

Porteur du projet


Margot CHAPUIS

Participants UMR ESPACE


Margot CHAPUIS

Partenaires extérieurs


SMIAGE