[2022-2021] LIANE-CR / « Analyse croisée des méthodes mises en œuvre et des résultats obtenus au cours des projets CAAIRN et RESALLIENCE »

Porteurs du projet :
Corinne CURT (INRAe) et Michaël GONZVA (RESALLIENCE)
avec Alexandra Schleyer-Lindenmann correspondante pour le laboratoire ESPACE

LIANE-CR [2021-2022]

ContratFondation FEREC
Co-contractantINRAE

Contrats de recherche financés

Analyse croisée des méthodes mises en œuvre et des résultats obtenus au cours des projets CAAIRN et RESALLIENCE

Programme de recherche porté par Corinne CURT (INRAE) et Michaël GONZVA (RESALLIENCE), avec Alexandra Schleyer-Lindenmann (Maître de conférences, Aix-Marseille Université, UMR 7300 ESPACE) correspondante pour le laboratoire ESPACE

Objectifs du projet


En complément des productions propres à chaque projet, et suite à des discussions avec le parrain respectif des projets, la Fondation FEREC a accepté de financer une analyse croisée des méthodes mises en œuvre et des résultats obtenus au cours des projets CAAIRN et RESALLIENCE ; cette analyse a pour acronyme LIANE-CR. Elle vise à mettre en perspective les apports et ajoute ainsi une valeur supplémentaire aux apports réalisés individuellement dans le cadre des deux projets.

Cette mise en perspective met en évidence que certaines des hypothèses structurantes des deux projets sont communes, à savoir :

  • des leviers et des freins relatifs à l’acceptabilité des infrastructures par des parties prenantes existent. Les différentes phases de vie de l’infrastructure sont concernées : projet, chantier, ouvrage en service ;
  • des actions de communication permettent d’améliorer l’acceptabilité, en jouant sur les leviers et les freins.

Du point de vue méthodologique, les deux projets mettent en œuvre des techniques d’enquête et d’analyses variées auprès des habitants et des services gestionnaires qui pourront venir enrichir les futurs travaux de chaque équipe : d’une part, par la réalisation d’interviews sur bâche de grande taille et la mise en œuvre de la méthode argumentative pour l’équipe projet RESALLIANCE et d’autre part, par la prise en compte de l’évolution des paramètres climatiques pour l’équipe projet CAAIRN.

Enfin, l’analyse comparative des résultats montre que, malgré les différences des deux projets (type d’infrastructure étudiée, temporalités de l’analyse des cas d’étude et objets d’analyse…), des similitudes existent entre les multiples observations qui ont été réalisées. Ainsi, pour les deux projets ont été abordées les questions :

  • de l’accessibilité et de la continuité des usages versus ce qui peut représenter des « coupures » (dans le paysage, dans les usages, etc.) apparaissant comme une dimension associée aux infrastructures et à leur acceptabilité ;
  • des rapports à la nature dans l’acceptabilité d’infrastructures ayant un impact sur celle-ci ;
  • du rôle que jouent les représentations du risque et des impacts dans leur prise en compte dans des aménagements.

Le projet LIANE-CR a été réalisé en collaboration entre l’UMR RECOVER (INRAE, Aix-Marseille Université), RESALLIENCE (SIXENSE ENGINEERING), l’UMR ESPACE (CNRS, Aix-Marseille Université, Avignon Université, Université Côte d’Azur) et l’UMR GESTE (INRAE, ENGEES).

Productions


Le livrable est disponible à l’adresse : https://fondation-ferec.fr/appel-a-projets-2019/appel-a-projets-2019-projets-laureats/#1619176348254-a2d35668-b821.

Équipe scientifique

Porteurs du projet


Corinne CURT (INRAE)
Michaël GONZVA (RESALLIENCE)

Alexandra SCHLEYER-LINDENMANN (Aix-Marseille Université, UMR 7300 ESPACE), correspondante pour le laboratoire ESPACE

Participants UMR ESPACE


Alexandra SCHLEYER-LINDENMANN

Partenaires extérieurs


INRAE / UMR RECOVER, RESALLIENCE, UMR GESTE

[2019-2018] APOGEE / « Analyse des POlitiques de GEstion du risque et de leur mise en oEuvre dans un cadre territorial et de développement durable »

Porteur du projet :
Alexandra Schleyer-Lindenmann

APOGEE [2018-2019]

ContratAutres financements publics sur appels à projets
Co-contractantIRSTEA

Contrats de recherche financés

Analyse des POlitiques de GEstion du risque et de leur mise en oEuvre dans un cadre territorial et de développement durable

Programme de recherche porté par  Alexandra Schleyer-Lindenmann (Maître de conférences, Aix-Marseille Université, UMR 7300 ESPACE)

Objectifs du projet et résultats


En France, la règlementation portant sur la gestion du risque relève du niveau territorial où sont également mises en œuvre des politiques de protection de l’environnement et d’aménagement du territoire. Par ailleurs, les politiques de gestion des risques sont traduites concrètement dans les territoires concernés par des mesures notamment structurelles. Cependant, il n’existe pas de méthode permettant de caractériser la durabilité de ces mesures. Partant de ces constats, deux résultats principaux ont ainsi été produits dans le projet. Le premier concerne le développement d’une méthode d’analyse des politiques environnementales françaises sur la prévention des risques naturels et la protection de l’environnement, dans un cadre d’aménagement. Elle comprend le recensement des textes réglementaires, l’analyse de leur positionnement et organisation par rapport à l’aménagement et l’étude de leur mise en place territoriale réalisée grâce à des interviews avec des acteurs locaux. Cette étude a fait ressortir la complexité du droit français en la matière, et les solutions alternatives parfois adoptées localement pour porter les projets territoriaux. Le deuxième résultat a porté sur la réalisation d’un inventaire des mesures structurelles de gestion du risque (solutions fondées sur la nature, grises et hybrides – risques inondation, incendie de forêt et submersion marine) et la proposition d’une méthode pour l’analyse de leur durabilité en définissant des critères et indicateurs techniques, environnementaux et sociaux (la composante économique a été traitée par un relevé du coût des mesures). Un focus group réunissant des acteurs de terrain a permis de valider ces critères/indicateurs et d’évaluer à quel niveau et quelle condition cette méthode d’analyse pourrait être intégrée dans la gestion du territoire. Enfin, une approche cartographiée a été produite.

Productions


Publications

Vigier E., Curt C., Curt T., Arnaud A., Dubois J. (2019). Joint analysis of environmental and risk policies: Methodology and application to the French case.
Environmental Science & Policy, 101, 63-71. https://doi.org/10.1016/j.envsci.2019.07.017

Curt C., Di Maiolo P., Curt T., Schleyer-Lindenmann A., Tricot A., Merad M., Arnaud A. (2018). Durabilité des mesures de gestion du risque : méthodologie d’analyse. Lambda-Mu 21, 16-18/10/2018, Reims, France.

Curt C., Di Maiolo P., Curt T., Schleyer-Lindenmann A., Tricot A., Arnaud A. (2019). Evaluation de la soutenabilité des mesures de gestion du risque – Application aux risques inondation, submersion marine et incendie de forêt. Assises Nationales des Risques Naturels, 25-26/03/2019, Montpellier, France.

Vigier E., Curt C., Curt T., Arnaud A., Dubois J. (2018). Méthodologie d’analyse des politiques environnementales françaises et de leur application sur des territoires multirisques. Lambda-Mu 21, 16-18/10/2018, Reims.

Suite donnée au projet

Les critères et indicateurs développés dans le projet APOGEE pourront servir de références dans le projet CAAIRN (Démarche de Caractérisation et d’Amélioration de l’Acceptabilité des Infrastructures par les RiveraiNs – Application aux infrastructures de gestion des inondations et des eaux pluviales urbaines) financé par la fondation FEREC (10/2019 – 10/2020). Il propose une étude du rapport des riverains à l’égard des infrastructures et une analyse pour améliorer l’acceptabilité.

Équipe scientifique

Porteurs du projet


Alexandra SCHLEYER-LINDENMANN (Aix-Marseille Université, UMR 7300 ESPACE)

Participants UMR ESPACE


Alexandra SCHLEYER-LINDENMANN
Anne TRICOT
Nelly PARES

Partenaires extérieurs


UMR RECOVER – IRSTEA
C. CURT
T. CURT
P. DI MAIOLO
F. TAILLANDIER
E. VIGIER

LIEU – IUAR
A. ARNAUD
J. DUBOIS