Safae JOURANI / « Dynamiques des milieux semi-naturels et ressource en eau : quels impacts et quelles pratiques pour une gestion adaptée dans le contexte du changement climatique en milieu méditerranéen ? »

01 décembre 2023 par Nathalie Brachet [TheChamp-Sharing]
Safae JOURANI / « Dynamiques des milieux semi-naturels et ressource en eau : quels impacts et quelles pratiques pour une gestion adaptée dans le contexte du changement climatique en milieu méditerranéen ? »

Action A3. Trajectoire de la zone critique de territoires méditerranéens
Action B1. Référentiels de l’observation statistique et spatiale
Action B2. Dynamiques de changement et espace
Action B3. Analyse spatiale basée sur l’imagerie géographique
Action B4. Données géographiques massives : modélisation, intelligence artificielle
Action C2. L’innovation et les outils numériques à l’épreuve des risques environnementaux

Safae JOURANI
Doctorante

Début de thèse :
Décembre 2023

Terrains d’études : Cévennes

 

Thèses en cours

Dynamiques des milieux semi-naturels et ressource en eau : quels impacts et quelles pratiques pour une gestion adaptée dans le contexte du changement climatique en milieu méditerranéen ?

Sous la direction de :
Didier Josselin (Directeur de recherche, CNRS, Avignon Université, UMR 7300 ESPACE)

L’objectif principal de cette recherche doctorale est d’étudier les relations entre dynamiques des milieux semi-naturels, pratiques de gestion, conditions climatiques et ressources en eau (de surface et souterraine) en région cévenole. Ceci afin d’évaluer les pratiques de gestion des milieux semi-naturels et de définir celles qui seraient les plus vertueuses dans un contexte du changement climatique. Les zones d’étude seront définies avec la doctorante et formeront, dans notre acception, la “région cévenole”. Dans cette perspective, une approche multi-scalaire sera conduite avec l’étude de larges territoires (forêts domaniales, zone de piémont) et le suivi de placettes de quelques km² dont le choix sera défini en concertation avec les acteurs opérationnels du territoire. Trois sous-objectifs sont dès lors associés à cette recherche doctorale : 1) identifier et caractériser les dynamiques des milieux semi-naturels ainsi que les pratiques de gestion, mais également l’évolution des conditions climatiques et hydrologiques dans la région cévenole depuis le début du XXe siècle, 2) formaliser les logiques d’acteurs ainsi que les modes de gouvernance de ces milieux semi-naturels et développer un outil d’aide à la décision permettant de simuler les pratiques de ces différents acteurs, et 3) évaluer l’impact des différentes pratiques de gestion des milieux semi-naturels sur la ressource en eau dans le contexte du changement climatique. Cette recherche doctorale vise donc à matérialiser les interactions et rétroactions entre certaines composantes du socio-écosystème dans la région cévenole. Il s’agira de simuler les évolutions possibles des milieux semi-naturels selon différents scénarios d’évolution des conditions climatiques et selon différents scénarios de pratiques de gestion, afin d’étudier les impacts sur la ressource en eau et ainsi proposer des connaissances pertinentes aux acteurs territoriaux dans une logique d’aide à la décision. Pour ce faire, la démarche méthodologique devra s’insérer dans le cadre de la géographie théorique et quantitative et en particulier au sein des approches d’analyse et de simulation spatiales. L’originalité de la méthode proposée dans le cadre de cette recherche doctorale reposera sur la diversité des méthodes employées et leur intégration au sein d’une démarche de modélisation, à la fois rétrospective et prospective, pour évaluer les impacts passés, actuels et futurs des pratiques de gestion des milieux semi-naturels sur la ressource en eau.

Ressources en eau avec des systèmes semi-naturels cévenoles, Béal à Génolhac (Cévennes, image de S. Jourani, 2023)