Lolita DUGUÉ / « Confort thermique urbain, évolution climatique et impacts sanitaires : diagnostic et adaptation sur le littoral de la Côte d’Azur »

01 janvier 2022 par Nathalie Brachet [TheChamp-Sharing]
Lolita DUGUÉ / "Confort thermique urbain, évolution climatique et impacts sanitaires : diagnostic et adaptation sur le littoral de la Côte d’Azur"

Lolita DUGUÉ

Doctorante

Début de thèse :
Janvier 2022

Terrains d’études :
ville de Nice et plus largement le littoral de la Côte d'Azur

Partenaires :

Thèses en cours

Confort thermique urbain, évolution climatique et impacts sanitaires : diagnostic et adaptation sur le littoral de la Côte d’Azur

Sous la direction de :
Christine Voiron (Professeur, Université Côte d'Azur, UMR 7300 ESPACE)
et Nicolas Martin (Maître de conférences, Université Côte d'Azur, UMR 7300 ESPACE)

Les sociétés subissent l’évolution climatique par crises (canicules, pluies extrêmes, sécheresses…). Les villes concentrent les risques face à ces changements climatiques puisque c’est en leur cœur que les populations sont les plus denses. Cette thèse propose d’étudier le devenir climatique des villes de la Côte d’Azur l’été : quelle résilience pour ces territoires ?

Premièrement à l’aide des modèles climatiques la fréquence des différents types de temps que les villes azuréennes connaîtront sera déterminée. La sécheresse estivale sera-t-elle plus longue ? Cette étape précisera donc la disponibilité de l’eau sur la Côte d’Azur, ressource si précieuse pour lutter contre les îlots de chaleur urbains.

Deuxièmement, à propos de ces îlots, des mesures itinérantes puis des modélisations de températures et d’humidité seront effectuées afin de comprendre, jour comme nuit, la variabilité de ces paramètres en ville quartier par quartier : comment les brises thermiques, la topographie, l’occupation du sol et la morphologie urbaine agissent sur leurs répartitions spatiales. En combinant ces résultats aux modélisations climatiques futures, les îlots de chaleur en 2050 et en 2100 pourront également être cartographiés et les impacts sanitaires potentiels seront déduits.

Troisièmement des solutions d’adaptation et d’atténuation concrètes afin d’aménager au mieux des espaces urbains viables seront envisagées afin de limiter la dégradation du confort thermique. L’un des enjeux majeurs est de transmettre cette connaissance aux décideurs et aux gestionnaires des territoires.

 

 

La ville de Nice face à la hausse des températures : avenir du climat urbain et adaptations (source : F. Lecreusois, 2013, image libre de droits)