Lise DEVREUX / « Définition d’indicateurs de fonctionnalité écologique pour les cours d’eau méditerranéens – Outils opérationnels pour la gestion de la ressource en eau des systèmes fluviaux »

23 novembre 2018 par Super Administrateur [TheChamp-Sharing]
Lise DEVREUX / « Définition d’indicateurs de fonctionnalité écologique pour les cours d’eau méditerranéens – Outils opérationnels pour la gestion de la ressource en eau des systèmes fluviaux »

Thèses en cours

Définition d’indicateurs de fonctionnalité écologique pour les cours d’eau méditerranéens – Outils opérationnels pour la gestion de la ressource en eau des systèmes fluviaux

Sous la direction de :
Margot Chapuis (Maître de conférences, Université Côte d'Azur, UMR 7300 ESPACE)

Dennis Fox (Professeur, Université Côte d'Azur, UMR 7300 ESPACE)

Les rivières en tresses sont des cours d’eau complexes, situées en France en majorité au sein du bassin versant Rhône-Méditerranée-Corse (RMC). Ces cours d’eau sont caractérisés par plusieurs facteurs physiques qui rendent ce type de rivières particulier (climat et hydrologie contrastés, fourniture sédimentaire importante, diversité d’habitats, morphologie caractéristique). D’un point de vue historique, ces rivières ont été largement aménagées, parfois depuis plusieurs siècles, au sein de leur lit mineur ainsi que dans les plaines d’inondation par les activités anthropiques (endiguements, barrages, etc.).
Devant le constat des pressions actuelles qui pèsent sur les rivières méditerranéennes, une compréhension approfondie des dynamiques et des processus est nécessaire. Dans le cadre de la Directive Cadre sur l’Eau (DCE 2000), les cours d’eau européens doivent atteindre un « bon état écologique » d’ici 2027. Ce bon état passe par un bon état écologique (continuité des espèces aquatiques) et hydromorphologique (continuité sédimentaire). Afin d’atteindre cet objectif, des opérations de restauration sont entreprises depuis plusieurs années dans le but de redonner aux cours d’eau un fonctionnement hydromorphologique et de favoriser et/ou maintenir une diversité d’habitats et de micro-habitats qui leur est propre. Pour ce faire, des indicateurs ont été créés pour évaluer l’état morphologique et biologique des cours d’eau mais ces derniers ont été développés dans un contexte très général et ne prennent donc pas en compte les spécificités des cours d’eau méditerranéens. Il convient donc d’adapter ces indicateurs afin d’étudier les impacts des projets de restauration sur la composante morphologique d’une part (transport sédimentaire), et d’autre part sur la composante écologique (étude des communautés biologiques). En effet, les espèces aquatiques présentes au sein des rivières en tresses montrent une résilience importante ainsi que des traits de vie particuliers, leur permettant de s’adapter aux conditions environnementales (hydrologie, morphologie etc.) changeant fréquemment.
De nombreuses opérations de restauration sont aujourd’hui réalisées, néanmoins, la plus-value de ces opérations sur l’écosystème ainsi que la résilience des communautés restent peu étudiées. Il apparait également que le lien entre fonctionnement hydromorphologique et écologique reste à préciser. Il convient donc d’approfondir nos connaissances de ces milieux spécifiques et des processus en jeu (physiques, biologiques, etc.) et d’adapter les indicateurs existants aux hydrosystèmes méditerranéens. Cette thèse s’appuie sur l’étude de plusieurs cours d’eau méditerranéens et présentant un style morphologique en tresses (Var, Durance, Drac, Mareta et Roya (Italie)). La méthodologie consiste en l’étude de l’hydromorphologie à travers l’utilisation d’indicateurs mesurés à partir de données numériques (MNT, orthophotos) et de données terrain ; et l’étude de l’écosystème (étude des invertébrés benthiques et des habitats présents au sein de ces cours d’eau). Ceci permettra entre autres d’approfondir nos connaissances sur la résilience des milieux, de développer des outils intégratifs et spécifiques aux cours d’eau méditerranéens et d’encadrer les futures opérations de restauration.

Daluis (source : L. Devreux, Février 2019)

Lise DEVREUX / « Définition d’indicateurs de fonctionnalité écologique pour les cours d’eau méditerranéens – Outils opérationnels pour la gestion de la ressource en eau des systèmes fluviaux »