Lisa MACERA / « Gouvernance environnementale des projets de restauration écologique des mangroves : définition d’indicateurs d’efficacités socio-écosystémiques »

01 novembre 2020 par Super Administrateur [TheChamp-Sharing]
Lisa MACERA / « Gouvernance environnementale des projets de restauration écologique des mangroves : définition d'indicateurs d'efficacités socio-écosystémiques »

 

Lisa MACERA
Doctorante
Début de thèse :
Novembre 2020

 

Terrains d’études :
Les différents sites projets de restauration de la mangrove du FFEM seront visités : Bénin, Togo, Sénégal, Costa Rica et Philippines

Partenaires :

 

Thèses en cours

Gouvernance environnementale des projets de restauration écologique des mangroves : définition d’indicateurs d’efficacité socio-écosystémiques

Sous la direction de :
Julien Andrieu (Maître de Conférences, HDR, Université Côte d'Azur, UMR 7300 ESPACE)
et Olivier LeBrun (Bureau d'étude CREOCEAN)

Entre 1980 et 2000 les mangroves ont perdu 35% de leur surface dans le monde. Cette perte est principalement due à diverses pressions anthropiques (aquaculture, déboisement, pollution, etc). Pourtant les mangroves constituent un des écosystèmes naturels les plus productifs et rendent un grand nombre de services écosystémiques à l’Homme. Face à ce constat, de nombreux projets de restauration de la mangrove sont nés, reposants principalement sur le reboisement. Malheureusement beaucoup de ces projets se sont soldés par des échecs dus à une mauvaise compréhension des processus écologiques mais aussi sociaux économiques associés aux mangroves. Ce projet de thèse se concentre sur les raisons de ces échecs et la recherche de nouveaux indicateurs permettant de mieux concevoir et suivre les projets de restauration des mangroves dans le monde.

Trois sous-questions découlent de ce projet :

  • Quelles sont les évolutions scientifiques et techniques relatives aux SFN (Solutions Fondées sur la Nature) appliquées aux mangroves ?
  • Dans quelle mesure la gouvernance environnementale constitue-t-elle un frein ou un levier à la gestion durable des mangroves ?

L’étude de ces deux questions se fera grâce au suivi de projets de restauration existants financés par le FFEM (Fonds Français pour l’Environnement Mondial)

  • Comment peut-on mieux concevoir et suivre les projets de restauration ?

Deux outils seront déployés lors de cette thèse pour répondre à cette question : l’adaptation de l’outil existant MERCI-COR (Méthode pour Eviter Réduire et Compenser les Impacts en zones Coralliennes) aux écosystèmes des mangroves ; l’utilisation de la télédétection pour le suivi de l’évolution de la mangrove à la suite d’un projet de restauration.