Juliette BENEDETTI / « Reterritorialisation des systèmes alimentaires au sein des espaces urbains : les apports de la géoprospective »

01 octobre 2021 par Super Administrateur [TheChamp-Sharing]
Juliette BENEDETTI / "Reterritorialisation des systèmes alimentaires au sein des espaces urbains : les apports de la géoprospective"

Thèses en cours

Reterritorialisation des systèmes alimentaires au sein des espaces urbains : les apports de la géoprospective

Sous la direction de :
Karine Emsellem (Maître de conférences, Université Côte d'Azur, UMR 7300 ESPACE)

Stéphane Bouissou (Professeur, Université Côte d'Azur, UMR GEOAZUR, Membre Associé, UMR 7300 ESPACE)

L’essor démographique et la pression foncière associée sont à l’origine d’une diminution des surfaces agricoles en milieu péri-urbain, séparant progressivement espaces de production et de consommation. En France, la délocalisation presque systématique de la production alimentaire soulève de nouveaux enjeux, dont notamment la nécessité d’assurer la sécurité alimentaire, de maintenir les emplois locaux de la filière agricole, et de contrôler les émissions de gaz à effet de serre associés aux activités agroalimentaires. Dans ce contexte, de nombreuses collectivités développent un Projet Alimentaire Territorial, un dispositif qui vise à engager des actions de relocalisation alimentaire à court-terme, avec pour objectif de rapprocher l’offre agricole locale de la demande alimentaire. Cependant, les facteurs influençant l’offre et la demande sont amenés à évoluer au cours des prochaines décennies ; par exemple, les variétés cultivables et les rendements agricoles d’un territoire dépendent des évolutions du climat et de ses aléas.
Ce travail de thèse s’intéresse à l’anticipation de l’évolution des systèmes alimentaires de deux territoires Européens, en mobilisant des outils issus du champ de recherche de la géoprospective.
Parmi ces outils sont retenus en particulier la modélisation, permettant de matérialiser l’évolution du territoire à chaque pas de temps ; la manipulation de l’incertitude, afin d’introduire d’éventuels éléments de rupture dans les trajectoires évolutives ; et de manière omniprésente des outils collaboratifs, afin d’appuyer l’ensemble des étapes de travail sur la participation d’acteurs locaux. A terme, ce travail de thèse se donne pour objectif d’établir une perspective d’évolution territoriale sur plusieurs décennies de ces deux territoires, prenant en compte l’impact des changements globaux sur la production et la consommation locales, et anticipant les impacts potentiels de la mise en œuvre de différentes stratégies de reterritorialisation alimentaire.


Photographies aériennes présentant l’évolution sur une cinquantaine d’année de la commune de Carros (06) en bordure du fleuve Var, à droite avant 1965 et à gauche en 2020. On y observe en particulier le recul des espaces agricoles au profit de l’urbanisation, désormais omniprésente sur les berges du fleuve. Source : IGN, Remonter le temps, 2021.