Ivan PISTONE / « Littoraux urbains en transition. Un cadre pour réinterpréter l’interface ville-mer »

08 juin 2021 par Super Administrateur [TheChamp-Sharing]
Ivan PISTONE / « Littoraux urbains en transition. Un cadre pour réinterpréter l'interface ville-mer. »

Ivan PISTONE
Doctorant
Début de thèse :
Novembre 2019

Terrains d’études :
Littoraux urbains de Marseille et Naples

Partenaire :

Thèses en cours

Littoraux urbains en transition. Un cadre pour réinterpréter l'interface ville-mer

Sous la direction de :
Samuel Robert (Directeur de Recherche au CNRS, HDR, Aix-Marseille Université, UMR 7300 ESPACE)

Antonio Acierno (Professeur Associé, Università degli Studi di Napoli Federico II, DIARC - Dipartimento di Architettura)

La recherche vise à définir la «société côtière urbaine» comme une communauté intimement liée à la côte et à la mer, dans le contexte des problématiques socio-spatiales, climatiques et environnementales relatives au développement des villes côtières. Les littoraux urbains sont des zones « frontalières », des lieux à la fois de rupture et de connexion entre terre et mer, dont l’intégrité semble fragmentée puisqu'ils sont composés d’éléments distincts (zones portuaires, usines de production, plages urbaines, espaces interstitiels non sécurisés) qui peuvent aussi être considérés comme des éléments d’une potentielle trame verte et bleue. Dans cette perspective, le concept d'interface ville-mer peut être mobilisé. Il représente la zone de contact physique, écologique, social et fonctionnel entre le bord de la ville et le bord de l'eau.
Un autre objectif est d'étudier une méthode de conception et de politique publique pour les littoraux urbains, en étudiant la régénération des points névralgiques de ces littoraux, en particulier les espaces interstitiels et les accès urbains à la mer, en tant qu'espaces publics potentiels de qualité, selon les besoins socio-récréatifs. Un raccommodage fonctionnel de ces espaces peut être réalisé à travers des projets côtiers en relation avec la mer (en proposant une planification écologique, participative et adaptative), ainsi que la gestion de l’utilisation de la mer et des côtes. La recherche comparera Marseille et Naples, deux villes méditerranéennes similaires avec des interfaces ville-mer complexes, pour analyser si leurs littoraux sont réellement conçus et gérés en fonction des attentes sociales et dans quelle mesure la pression urbaine croissante sur la côte est liée à la crise environnementale.

Urban coasts in transition. A framework to reinterpret the city-sea interface

The research aims to define the 'urban coastal society' as a community intimately connected to the coast and to the sea, in the context of the socio-spatial and climatic-environmental critical issues connected to the development of coastal cities. Urban coasts are places of both rupture and connection between land and sea, whose integrity appears to be fragmented since they are composed of variegated elements (port areas, production plants, urban beaches, insecure interstitial spaces) that can also be considered as pieces of a potential green-blue infrastructure. In this perspective, the concept of city-sea interface can be mobilised. It represents the physical, ecological, social and functional contact area between the edge of the city and the edge of the water.
Another goal is to study a design and public policy framework for urban coastal areas, investigating the regeneration of neuralgic points of these coasts, like interstitial spaces and urban access to the sea, as potential quality public spaces, in accordance with socio-recreational needs: a functional mending of these spaces can be achieved through coastal projects in relation to the sea, proposing ecological, participatory and adaptive planning, as well as the management of the sea and coasts’ use. The research will compare Marseille and Naples, two similar Mediterranean cities with complex city-sea interfaces, to analyse if their coasts are actually designed and managed according to social expectations and how much the growing urban pressure relates to the environmental crisis.


Le littoral urbain de Bagnoli, dans la partie ouest de Naples, près des Champs Phlégréens (source : I. Pistone, Février 2021)