Hadrien DI COSTANZO / « De l’impluviosité à la sécheresse dans le sud-est de la France : entre aridité et tension sur la ressource en eau »

05 novembre 2019 par Super Administrateur [TheChamp-Sharing]
Hadrien DI COSTANZO / « De l’impluviosité à la sécheresse dans le sud-est de la France : entre aridité et tension sur la ressource en eau »
Hadrien Di Costanzo
Doctorant
Début de thèse :
Novembre 2019

 

Terrains d’études :
bassins amonts du Gardon d'Anduze

Partenaires :

 

Thèses en cours

De l’impluviosité à la sécheresse dans le sud-est de la France : entre aridité et tension sur la ressource en eau

Sous la direction de :
Philippe Martin (Professeur, Avignon Université, UMR 7300 ESPACE)

et Delphine Blanke (Professeur, Avignon Université, Laboratoire de Mathématique d'Avignon)

Le changement climatique produit une augmentation des températures et affecte la couverture neigeuse ce qui conduit, par exemple, à attendre une baisse des débits de la Durance et du Rhône en été (-30%) dans les prochaines années. Il affecte et affectera l’impluviosité (l’absence de pluies ; périodes longues sans pluies notables) de l’aire méditerranéenne. La sécheresse est une tension entre l’offre naturelle d’eau et la demande anthropique d’eau sous un double forçage (changement climatique, développement anthropique) et devrait être croissante dans le sud-est de la France en raison d’une fréquentation touristique importante, d’un solde migratoire positif et d’un développement économique héliocentré. Il semble donc logique de se préparer à des situations estivales avec de fortes tensions sur la ressource en eau certaines années et à des conséquences corrélatives comme l’augmentation des risques de feux dans les territoires éloignés des cours d’eau majeurs (Rhône, Durance...) alimentés par la zone interne des Alpes. De plus, la sécheresse est souvent de grande extension spatiale et temporelle ce qui limite les péréquations territoriales et qui pourrait mettre en difficulté la gouvernance locale, voire nationale. L’impact sur la société peut ainsi être important (cf. la situation de la Californie). Dans cette thèse, nous visons à réaliser une modélisation de la sécheresse. Elle a pour objectif de permettre de mesurer et anticiper le risque d’apparition d’une sécheresse sur un territoire donné. Pour ce faire, il nous est nécessaire de -1- caractériser statistiquement l’absence de pluie, -2- de rendre compte de l’aridité après évapotranspiration, -3- de modéliser statistiquement par une approche bayésienne la tension entre offre et besoin grâce à différentes bases de données spécifiques à l’hydrométéorologie à la consommation en eau.


Pont du Gard (xuan-nguyen, unsplash, 2019)