Andrea LULOVICOVA / « Vers une triple évaluation des projets alimentaires de territoire : Impacts environnementaux (biodiversité, eau, émissions de gaz à effet de serre), adaptation au changement climatique et résilience des territoires »

04 octobre 2020 par Super Administrateur [TheChamp-Sharing]
Andrea LULOVICOVA / « Vers une triple évaluation des projets alimentaires de territoire : Impacts environnementaux (biodiversité, eau, émissions de gaz à effet de serre), adaptation au changement climatique et résilience des territoires »
Andrea LULOVICOVA
Doctorant

Début de thèse :
Octobre 2020

Terrains d’études :
Le premier territoire étudié sera la ville de Mouans-Sartoux, particulièrement avancé dans son projet alimentaire territorial. D’autres territoires représentatifs seront utilisés comme sites pilotes pour évaluer un large panel de démarches.

Partenaire :

Thèses en cours

Vers une triple évaluation des projets alimentaires de territoire : Impacts environnementaux (biodiversité, eau, émissions de gaz à effet de serre), adaptation au changement climatique et résilience des territoires

Sous la direction de :
Stéphane Bouissou (Professeur, Université Côte d'Azur, GéoAzur)
et Nicolas Martin (Maître de conférences, Université Côte d'Azur, UMR 7300 ESPACE)

Cette thèse vise à étudier l’impact des pratiques territoriales vertueuses en termes de reterritorialisation des systèmes alimentaires. L’objectif est de faire un état de lieux sur les impacts environnementaux (GES, eau, sol...) des projets alimentaires territoriaux et d’étudier comment ces projets participent à la résilience (réduction de la vulnérabilité) et à l’adaptation au changement climatique (occupation biophysique des sols, consommation d’eau...). Tout d’abord, cette recherche propose d’étudier la manière dont les territoires se saisissent de la transformation du modèle agricole et alimentaire vers un modèle plus résilient et moins émetteur de gaz à effet de serre au travers de la mise en place de projets alimentaires. Il s’agit notamment de répertorier et d’étudier l’impact sur l’environnement et sur la résilience territoriale de tels projets. Ensuite, la thèse identifiera quels outils et méthodologies sont à la disposition des acteurs pour une telle évaluation, quelles sont leurs bénéfices et limites. L’objectif final est de développer un appui méthodologique et une batterie d’indicateurs disponibles pour évaluer l’impact environnemental et la résilience de projets alimentaires territoriaux et de tester ces indicateurs sur des territoires pilotes représentatifs du territoire français.

 

Menaces portantes sur les systèmes agro-alimentaires, et en retour, les impacts potentiels des projets alimentaires de territoire à étudier, novembre 2020