Action C3. Espace au corps

Slider

Espace au Corps

Parvenir à une meilleure connaissance des liens entre santé et environnement, de la nature de ces liens, ainsi que de leur intensité et variabilité dans l’espace géographique. Etudier le potentiel de l’espace, pris dans sa globalité, à agir sur les corps : de l’Espace au corps. Réfléchir sur les mesures, les données, les méthodes employées en santé.

Présentation

L’importance croissante donnée par les individus à leur santé, à leur environnement, à leur qualité de vie, la prise en compte de ces questions par des chercheurs au-delà du contexte médical, et l’intérêt manifeste des politiques et institutions à ces questions, nous amène à réunir au sein de l’UMR un groupe de chercheurs, qui sur la base des recherches portées dans l’UMR depuis 2005 sur cette thématique, ainsi que sur la base de l’état de l’art fait lors du précédent quadriennal (2012-2018) par le groupe ESSE (Espaces de Santé, Santé des Espaces) dans une revue de référence en Géographie de la Santé [DOI], propose un positionnement de recherche original qui place l’Espace dans ses multiples composantes (physique, humaine) au centre de ses interrogations, et notamment dans son potentiel à influer sur la santé des populations. En effet, si nous avons beaucoup travaillé en tant que géographes sur la répartition des phénomènes dans l’espace, que savons-nous au fond de l’espace en lui-même, et surtout de sa capacité à entrer dans notre corps [de l’espace au corps] ? Nous pouvons commencer à poser que l’espace est un ensemble de propriétés au sens philosophique et mathématique du terme qui le constituent, elles interagissent entre elles avec des temporalités différentes (le temps de la géographie physique n’est pas celui de la géographie humaine), et ce à de multiples échelles. C’est la combinaison simultanée de ces différentes propriétés, leurs arrangements, leur confrontation et leur impact sur la santé des populations qu’il nous parait intéressant d’étudier ici.

Coordinatrice :

S. Perez

Contributeurs :

V. Laperrière, D. Bley, N. Vernazza, J. Ben Hassine, P.-A. Mannoni, C. Trigot, D. Costis, S. Pérez

Objectifs de l’action

L’espace est donc entendu ici dans ses multiples composantes (physique, environnementale, socio-économique, culturelle, espace de vie, voire espace de la vie), et dans leurs interactions, leurs variabilités. Mais, ce qui importe ce n’est pas seulement de savoir ce qui influe le plus sur la santé (socio-économie, mode de vie, ou bien l’environnement), ce qui compte c’est de savoir à quelle hauteur et pour CET espace d’étude chacun de ces déterminants interviennent, et comment ils interagissent les uns avec les autres pour dessiner des configurations spatiales et/ou contextuelles particulières, voire dans certains cas des situations plus ou moins pathogènes. L’espace est vu comme une combinaison de multiples facteurs synergétiques qui dans une certaine configuration (proportion, émergence, co-occurences) porte en lui des conditions favorables au développement d’une pathologie ou au maintien d’un bon état de santé. Il est donc ici question en filigrane du potentiel de l’espace à influer sur les corps…

De plus, nous vivons simultanément dans un continuum d’échelles, dans une multitude d’espaces avec lesquels nous sommes en résonance. Chacun d’eux peut potentiellement avoir un impact sur notre santé, depuis l’espace monde et le changement climatique, en passant par notre pays et l’organisation de son système de soins (beveridgien ou bismarkien), la ville où nous habitons et son taux de pollution, l’espace de notre profession, de nos déplacements, de notre maison, sans oublier l’espace de nos cellules et de leurs interactions qui intéresse plus particulièrement les médecins.

L’idée est donc içi de partir de l’espace et de l’analyser à travers le prisme de la Santé. Bien que travaillant préférentiellement dans le champ de la santé cette action de recherche est ouverte à toutes les personnes qui s’interrogent sur l’impact de l’espace dans ses multiples dimensions sur les populations, sur les questions de potentiel, ainsi que celles qui sont intéressées par des questions plutôt d’ordre méthodologiques.

Liste des projets de recherche

  • Étude Air-Santé, Pays de Martigues [2015-2018]

  • Risque nucléaire, crise, exposition Radionucléides, approches métabolomiques, Idex UCA JEDI [2019-2022]

Publications / Productions

Publications

  • Pérez S., Etude AIR-SANTE en Pays de Martigues : apports de l’Intelligence Artificielle aux questions de santé environnementale, Rapport de Recherche, octobre 2018, 200 pages.
  • Ben Hassine J., Candau J., Perez S., Sompairac L., De la variabilité culturelle de la sensibilité aux espaces odorants, ouvrage « Nouveaux territoires de l’expérience olfactive », 18 p. Laboratoire GERPHAU (Groupe d’Études et de Recherches Philosophie, Architecture, Urbain).

Conférences dans un colloque

  • Den Auwer C., Michel H., Creff G., Josse D., Castagnola F., et al., Energie nucléaire, de la radiochimie à la perception publique. JIREC, Mar 2018, Erquy, France.
  • Perez S., Promouvoir les mobilités actives pour agir sur la santé et l’environnement. Thé Santé, Jun 2018, Marseille, France.
  • Perez S., Le potentiel pathogène d’un espace géographique. Séminaire Pluridisciplinaire : Potentiel, trajectoire équilibre : approches et enrichissements pluridisciplinaires, Feb 2018, Paris, Amphithéâtre Alan Turing Université Paris Diderot 7, France.

Autres Publications

  • Pérez Sandra, co-organisatrice du Séminaire Pluridisciplinaire : Potentiel, Trajectoire Equilibre : approches et enrichissements pluridisciplinaires, 15 Février 2018, Université Paris Diderot 7, CIST, Axe Territoires et Santé

Perpectives

[juin 2019] Participation 18th International Medical Geography Symposium, New Zealand
[à venir 2019] Soutenance de thèse
La spatialisation des odeurs, Jamel Ben Hassine

co-encadrement : S. Perez

[5 décembre 2018] Soutenance de thèse d’informatique
Système d’Information Géographique sonore et connecté pour l’aide à la mobilité des personnes aveugles et malvoyantes, Said Boularouk
co-directeur :  D. Josselin

Projet ANR tenté 2 fois (retrouver un guichet)
Réunion d’équipe Action Espace au corps, octobre