Action B1. Référentiels de l’observation statistique et spatiale

Slider

[ROSAM] Référentiels de l’Observation statistique et Spatiale dans l’Aménagement

De plus en plus, les politiques d’aménagement du territoire fondent leurs orientations sur et à partir d’indicateurs statistiques et spatiaux. Cette action de recherche interroge les conséquences de cette interdépendance (sensibilité à la méthode de conception des indicateurs par exemple).

Présentation

La chaîne de production de connaissance, qui s’établit de la construction des données, à leur traitement puis à leur utilisation par les professionnels de l’aménagement du territoire, est faite d’une succession de choix qui ne sont pas toujours rendus visibles aux utilisateurs de ces statistiques. La méconnaissance des modes d’élaboration des bases de données statistiques ou géographiques induit deux phénomènes du côté des acteurs territoriaux : – des erreurs d’appréciation des phénomènes que ces bases sont supposées documenter. De ces erreurs naissent des biais d’interprétations qui peuvent conduire à des politiques publiques inadaptées ou décalées. – une gêne à véritablement exploiter ces données par défaut de compréhension de leur contenu et, par conséquent, une sous-utilisation de l’information pourtant destinée à aider à la décision… De plus, toute statistique renvoie une certaine vision d’un phénomène et s’impose ainsi comme contrainte aux utilisateurs qu’ils soient chercheurs ou acteurs publics (Desrosières, 2014). Ce projet se fonde sur l’hypothèse que très souvent, les conséquences doivent s’interpréter en termes de standardisation de la connaissance produite et de standardisation des projets d’aménagement du territoire qui s’y réfèrent dans leur élaboration (pour les diagnostics par exemple). En effet, il s’engage par ce biais une forme de normativité dans les approches d’aménagement du territoire sans que l’efficacité pour les territoires de ces « modèles » ou « référentiels » d’aménagement ne soit démontrée. La mise à jour de ces référentiels constitue un enjeu en matière de transparence de l’information.

Coordinateurs

L. Casanova Enault, G. Boulay

Contributeurs

S. Christofle, M. Coulon, S. Gadal, Q. Godoye, D. Josselin, A. Ornon, W. Ouerg, S. Robert, L. Thomas, M. Vignal, Ch. Voiron, Fabrice Decoupigny, G. Boulay, L. Casanova Enault

Objectifs de l’action

Prenant appui sur les spécialités de recherche des membres de l’action, le groupe se donne pour objectifs :

  • la connaissance des chaînes de production d’information associées à différentes thématiques (biodiversité, occupation des sols, foncier et immobilier etc.) à partir d’une approche socio-historique de différentes sources de données
  • l’analyse critique des méthodes d’observation :
    – évaluation de la robustesse d’indicateurs utilisés dans le domaine de l’aménagement (domaine de validité de l’indicateur en fonction de sa métrique, mesure de la relation entre la variation de la valeur et le changement sémantique)
    – étude des normes de sélection des observations statistiques standard et d’éviction des atypiques (quelles conséquences à l’éviction de certains types d’observations statistiques jugées atypiques ou aberrantes a priori ?)
  • l’analyse de l’administration de la mesure (injonctions législatives à mesurer des phénomènes sans tenir compte des contraintes statistiques en termes de qualité des données ou de méthode nécessitée)
  • la compréhension, à partir d’entretiens auprès des acteurs territoriaux, de leur niveau de réception/compréhension des bases de données existantes et de leur intérêt dans l’analyse critique des sources

Projets de recherche associés

  • Observation des loyers [2019] porteur : C. Genre-Grandpierre

  • La dépendance à l’urbanisation des territoires littoraux : existe-t-il des alternatives au tout résidentiel ? [2017-2019] porteur : G. BOULAY

  • Big data for territorial analysis and housing dynamics [2018-2019] porteur : G. BOULAY

  • Inégalités patrimoniales et dynamiques du marché du logement : Comprendre le Régime d’Inégalités Spatiales liées au marché IMMObilier (CRISIMMO) [2018-2021] porteur : L. CASANOVA ENAULT

Activités / Annonces / Calendrier des activités

[27 novembre 2018] Séminaire ROSAM, Avignon
Présentations de L. Thomas, S. Christofle

[septembre 2018] Obtention d’un contrat doctoral (Ministériel)
Austérité et aménagement du territoire. Contributions des méthodes de localisation des services publics à la génération / réduction des inégalités territoriales, Q.  Godoye

[25 juin 2018] Séminaire ROSAM, à Aix-en-Provence
Présentations A. Ornon, M. Vignal, W. Ouerghemmi

Publications / Productions

  • Casanova Enault L., Boulay G., Gérard Y., Yahi L., 2017, « Deux bases de données, aucune référence de prix. Comment observer les prix immobiliers en France avec DVF et Perval ? » Revue d’économie régionale et urbaine, Armand Colin, 2017.
  • Boulay G., 4 décembre 2018, Bordeaux (Université territoriale de l’IHEST) : « Construction des données et observation des territoires »

Perspectives

Achèvement de la thèse de L. Thomas
Le foncier d’activités économiques, variable d’ajustement des modèles de développement local ? Une application à la région Provence – Alpes – Côte d’Azur
Continuation des séminaires ROSAM
Liens avec la FR Agorantic (Avignon Université)
Soumission d’articles